Coups de coeur, Lectures

Sobibor de Jean Molla

couv11865971Auteur : Jean Molla
Genre : Contemporain
Edition : Gallimard
Collection : Scripto
Pages : 189

 » Je l’ai fait pour qu’on m’arrête « , répond Emma après avoir volé des biscuits dans un supermarché. Que se cache-t-il derrière ses mots, sa maigreur extrême, sa beauté douloureuse ? Quelle est l’origine de son anorexie : l’indifférence de ses parents, le silence, les mensonges savamment entretenus? Emma veut savoir. Emma veut comprendre. La découverte d’un vieux cahier fera bientôt surgir du passé d’épouvantables secrets.

J’ai ce livre depuis plusieurs années et je n’ai jamais eu le temps de m’y pencher sérieusement et malheureusement, c’est le cas pour pleins d’autres livres. Alors j’ai mis en place des Book Jars (un sur les one-shots, un sur les classiques littéraires et un autre sur les sagas que je devais commencer, continuer ou terminer). C’est mon copain qui se cherche de tirer dans les Book Jars pour éviter que je triche et il vérifie que je suis son choix.

On se trouve à la fois dans le présent et dans l’une des périodes la plus noires de notre humanité, la seconde guerre mondiale. Emma est adolescente en crise, elle devient anorexique. Tout le monde se demande pourquoi elle agit comme ça, pourquoi elle met sa vie en danger. Elle est déstabilisée par la négligence de ses parents et par la mort de sa grand-mère qu’elle considérait comme une véritable maman. Anna, sa grand-mère, a tous les atouts d’une grand-mère adorable (Dieu sait que j’aurais aimé avoir cette chance !) mais elle est atteinte d’un cancer et commence à perdre la mémoire. Emma la considère, elle et son grand-père, comme des personnes remarquables, de véritables modèles. Ils ont vécu un amour passionnel en pleine guerre mondiale.

Un soir, Emma se couche près de sa grand-mère et Anna commence à parler dans son sommeil et plusieurs mots vont heurter Emma. Des mots comme « Sobibor », « Eva et son fils », « Jacques ». Emma s’inquiète et essaie de connaître la signification de ces mots. Sa grand-mère devient distante et ne veut plus entendre parler de qu’elle aurait dit dans son sommeil. Emma se rend compte que sa grand-mère, celle qui lui confiait tout, lui cachait quelque chose. A la mort de celle-ci, Emma tombe sur un journal intime au nom de Jacques Desroches, un soldat français dans le clan des SS. Le livre retrace la lecture d’Emma et on se rend compte que le désordre psychologique d’Emma et ce journal sont étroitement liés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s