Coups de coeur, Lectures

L’Epouvanteur, tome 1 : l’Apprenti Epouvanteur de Joseph Delaney

couv65472993Auteur : Joseph Delaney
Sortie : 2005
Genres : Fantasy et Jeunesse
Edition : Bayard
Collection :
Pages : 275
Prix : 13,50€

« Septième fils d’un septième fils, Tom perçoit les ombres de ceux qui ont peuplé la terre et ressent la présence des êtres maléfiques. A treize ans, il doit quitter la ferme pour devenir l’apprenti de l’épouvanteur, chasseur de démons et sorcières. Commence alors pour lui une nouvelle vie, difficile. N’écoutant que son bon cœur, il va permettre la libération d’une sorcière particulièrement cruelle que son maître a enfermée dans un puits. Il aura alors à l’affronter à plusieurs reprises avant de la voir disparaître à tout jamais. »

J’ai vu que beaucoup de personnes parlaient de cette saga qui m’était totalement inconnu. On l’a souvent comparé à Harry Potter. « Si tu as adoré Harry Potter, tu adoreras l’Épouvanteur » m’a-t-on dit. Alors je me suis lancée dans cette saga, que j’ai obtenue à un prix raisonnable. Je l’ai ajouté à mon challenge #3 lancé par Pocket Jeunesse et je me suis jetée dessus dès le début du challenge.

Thomas Ward est donc le septième fils d’un septième fils et il est donc prédestiné à devenir un épouvanteur. C’est un jeune garçon que je trouve particulièrement courageux, il se lance dans une « carrière » très dangereuse. Je suis extrêmement admirative de ces personnages qui ne sont pas plus apeurés que ça, par la présence des créatures des ténèbres (personnellement, je serais incapable de me sortir de mon lit tous les jours). M. Gregory, le maître de Thomas, a, à la fois, un côté rassurant par ses capacités et sur ses connaissances des êtres des ténèbres, et à la fois, un côté mystique au niveau de son caractère, son physique qui peut nous faire penser à un vieux sage. L’apprentissage de l’apprenti épouvanteur était pour moi une partie très intéressante parce que généralement, c’est là où l’auteur présente sa création. Du coup, c’est ici même que l’on découvre si l’auteur connait parfaitement son monde : le monde créé par Joseph Delaney est extrêmement bien ficelé, l’histoire tient extrêmement bien la route. L’atmosphère est pesante à certains moments et j’avoue que la sorcière Mère Malkin m’a fait vraiment frissonner à chaque apparition.
Je peux donc affirmer que cette saga a tout le potentiel requis pour être considéré comme un livre de fantasy jeunesse, au même titre qu’Harry Potter.

Ce livre n’a littéralement aucun défaut. Les personnages sont géniaux et tous aussi intéressants les uns que les autres. Les gentils nous attendrissent et les méchants nous font peur : c’est gagné pour Joseph Delaney. Je suis tombée sous le charme de Thomas Ward, ce petit garçon qui ose affronter une sorcière terriblement dangereuse. J’ai été très étonnée par un passage en particulier : quand on a un soupçon sur l’identité de la sorcière Mère Malkin, je me suis dit : « je suis sûre que c’est tel personnage » puis l’auteur nous étonne en laissant des indices sur les autres personnages et du coup, on se retrouve alors à douter de tous les personnages. J’ai trouvé ça, très bluffant.

Le style de Joseph Delaney m’a fait succomber au monde de l’Épouvanteur. Il a un style jeunesse voire plutôt adulte : Thomas fait parfois signe de maturité alors qu’il n’a que treize ans ! Je trouve ça prodigieux. Je comprends mieux le résumé au dos du livre : « Attention ! Histoire à ne pas lire la nuit… ». Joseph Delaney a un style d’épouvante (épouvante-épouvanteur, c’est rigolo !!) sans être horreur. Je pense que les personnes sensibles peuvent lire cette saga sans problème. Vous aurez quelques frissons, ça c’est sûr. Son écriture est fluide et marquante, mon Dieu qu’est-ce que c’était bon !!

Pour conclure, je recommande cette saga à 2000%. Je suis amoureuse du style de Delaney et j’ai terriblement hâte d’acheter les prochains tomes. Etant donné que le tome 12 vient de sortir, j’ai quand même pas mal de retard accumulé mais je vais me rattraper. C’est un coup de cœur ! C’est une saga qui peut se lire à tout âge. La preuve, j’ai 21 ans et j’ai adoré ma lecture. Je donne un 20/20 pour le monde de Delaney alors courrez chez votre libraire et achetez ce tome !

Un épouvantable coup de cœur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s