Chroniques, Livres

La 5ème Vague, tome 1 de Rick Yancey

couv53474719.jpg

Auteur : Rick Yancey
Sortie : 2013
Genres : Science-Fiction & Jeunesse
Edition : Robert Laffont
Collection : R
Pages : 595
Prix : 18,50€

« 1ère Vague : Extinction des feux
2e Vague : Déferlante
3e Vague : Pandémie
4e Vague : Silence
La 5e Vague arrive…

Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir…

À l’aube de la 5e Vague, sur une bretelle d’autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper…Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés…

Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son seul espoir de sauver son petit frère, voire elle-même. Du moins, si Evan est bien celui qu’il prétend… Mais la jeune fille doit d’abord faire des choix : entre confiance et paranoïa, entre courage et désespoir, entre la vie et la mort. Va-t-elle baisser les bras et accepter son triste sort, ou relever la tête et affronter son destin ? Car ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort. »

J’ai vu le film avant d’acheter le livre parce que j’aime voir une adaptation pour me décider de mon achat ou non. Une semaine après la séance de ciné, mon chéri m’a offert ce premier tome et j’en suis ravie. C’est vrai que c’est un sacré pavé mais je me suis laissée tenter. Je suis à fond dans la science-fiction mais qu’est-ce que c’est bon !

L’histoire se déroule sur un présent parallèle à notre monde où des envahisseurs, appelés les Autres, ont rejoint la Terre. On suit le point de vue de Cassie Sullivan et de Ben Parrish, ce sont deux adolescents qui ont été dans le même bahut avant l’arrivée des Autres. Ces deux ados vivent ou plutôt essayent de survivre dans ce monde où la plupart de la population humaine a été décimée. Cassie est livrée à elle-même et essaie en vain de récupérer son petit frère, Sammy, qui a été emmené dans un camp de réfugiés. Ben, lui, est dans ce fameux camp qui est dirigé par des militaires. Je pense que je vous ai donné assez d’éléments sur l’histoire pour pouvoir continuer ma chronique sur ce livre. L’histoire est très bien ficelée, les personnages sont prenants. On a envie de savoir ce qu’il va leur arriver et de connaître le sort du reste de l’humanité.

Cassie est une jeune adolescente, très indépendante (malgré elle), très droite jusqu’à ce qu’elle tombe sur Evan Walker, un jeune homme fermier, qui va chambouler son plan pour récupérer Sammy, son frère. Ben Parrish, pour moi, est le genre de personnage qui m’agace. Il était beau, adoré par tout le lycée et après l’arrivée des Autres, il a soudainement un gain de courage, de bravoure pour sauver le reste des humains sur Terre. Il m’énerve parce qu’il garde un peu ce côté séducteur dans des situations qui ne s’y prêtent pas. Evan Walker est un personnage très intéressant : il est tourmenté et des personnages tourmentés m’intéressent énormément. Je suis presque tombée amoureuse de lui. J’ai bien dit presque.

L’histoire m’a embarqué un peu tard : les 200 premières pages sont très longues mais heureusement, je suis restée captivé par le fil rouge de l’histoire. Pour moi, lors de ces 200 premières pages, les descriptions sont trop détaillées mais essentiellement pour la continuité de l’histoire. Rien n’est plus important que le passé des personnages surtout lorsqu’il s’agit d’un monde post-apocalyptique. On ne peut pas avancer dans l’histoire sans connaître son passé. J’ai été émue par l’histoire de Cassie et d’Evan, ces deux personnages qui s’attachent malgré la terreur est très touchante. Les 100 dernières pages ont été très haletantes, le rythme s’est accéléré jusqu’au bout et ce n’est pas un défaut. L’histoire arrive dans un tournant qui nous laisse perplexe et les personnages doivent agir vite. Cette fin m’a laissé un peu sur ma faim, j’aurais voulu un petit cliffhanger pour me pousser dans les bras du second tome.

L’écriture de Rick Yancey est très descriptive dans les premières pages et si on n’adhère pas dès le début, on pourrait le lâcher à tout moment. Néanmoins, ses personnages sont bien amenés et bien détaillés, pour pouvoir les identifier. Ce n’est pas une écriture mémorable mais elle reste très belle.

J’ai adoré ma lecture mais ce n’est pas un coup de cœur. Cette lecture m’a apporté beaucoup de réflexion sur la condition humaine dans un monde dystopique. Je vous conseille ce livre parce que vous risquerez de passer à côté d’une pépite. Le tome 2 est déjà dans ma P.A.L et le tome 3 sortira en mai donc je pense pouvoir lire le tome 2 en avril ou en mai et enchaîner avec le tome 3.

Une agréable lecture et jolie découverte !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s