Coups de coeur, Lectures

Nos Faces Cachées d’Amy Harmon

Auteur : Acouv17048476my Harmon
Sortie : 2015
Genres : Romance Young Adult
Edition : Robert Laffont
Collection : R
Pages : 436
Prix : 17,90€

« Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu’à ce qu’il cesse de l’être… Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire. L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous… »

J’ai acheté « Nos Faces Cachées » lors du Salon du Livre de Paris, je savais qu’il avait un coup de cœur pour de nombreuses personnes et beaucoup l’ont comparé à « Nos Etoiles Contraires » de John Green. D’ailleurs, je trouve que la quasi-similitude dans les titres de ces œuvres a fait vaciller mon cœur. J’avais envie d’une romance poignante et après que ma maman ait lu ce livre, elle me l’a VIVEMENT conseillé de l’entamer de suite.

« Nos Faces Cachées » pourrait nous faire penser à une romance gnan-gnan qui se passe pendant la guerre. Je ne vous cache pas que c’était ma plus grande peur. Mais j’ai été agréablement surprise. « Nos Faces Cachées » est bien une romance mais très young-adult, idéalement pour les jeunes de plus de 18 ans. En bref, on suit l’histoire de deux personnages : Fern Taylor, une jeune femme, romancienne en herbe et follement amoureuse d’Ambrose Young, notre second personnage, depuis l’âge de dix ans. Ambrose Young est du genre beau gosse avec des muscles saillants, que toutes les filles raffolent. Cela se passe dans une petite ville de Pennsylvanie et le contexte temporel est important pour le roman. Mais principalement, on est dans le début du XXIème siècle avec notamment un évènement tragique qui a eu lieu le 11 septembre 2001. Bien sûr, cet évènement va avoir un impact direct sur les personnages.

Fern Taylor est vraiment très attachante, j’avais l’impression de me retrouver en elle. Moi aussi, j’ai écrit pas mal de fictions dans mon coin. Moi aussi, j’ai toujours été ignorée par les garçons. Je pense que chaque fille-femme peut se retrouver en elle. Elle a un physique plutôt quelconque et rêve en secret de conquérir le cœur d’Ambrose. Bailey, son meilleur ami et cousin, est vraiment le personnage auquel j’ai été très réceptive. Bailey a la myopathie de Duchenne et pourtant, il ne s’apitoie pas sur son sort et c’est le genre de personnage que je trouve remarquable. Parce que je sais que moi, je ne serais sûrement pas assez courage pour vivre avec une maladie. Bailey est drôle et extrêmement courageux et l’auteur m’a fait aimer ce personnage. Ambrose, s’il n’était pas fictif, aurait été typiquement une personne pour qui j’aurais pu tomber amoureuse. Vraiment. Il est le sportif, grand, beau, musclé et toutes les filles l’aiment. Tout le monde a eu un garçon comme ça dans son lycée. Je me souviens que dans mon lycée, il s’appelait Hugo. Bref, je m’égare.

C’est l’heure de parler des qualités et des défauts du récit. L’histoire est extrêmement intense puisqu’elle est la conséquence d’un évènement tragique dont on se souvient tous. Moi la première. L’histoire pourrait vraiment avoir existé. Ambrose et Fern (et bien sûr tous les personnages secondaires) nous donne l’impression de les connaître depuis toujours. Chaque personnage nous rappelle forcément quelqu’un de proche dans notre entourage. Les personnages ont des personnalités qui sont toutes différentes mais incroyablement complémentaires. Tous les personnages portent une leçon de vie que l’on retient facilement. Des véritables directives à suivre. L’histoire est truffée de moments haletants, de moments d’émotions, cette lecture m’a vraiment chamboulé de tout au tout. La fin a été tellement douce et tendre à souhait et j’aime quand la lecture se termine en un joli petit chocolat tout tendre. Personnellement, ce livre n’a aucun défaut mais vraiment. Tout est incroyablement magnifique et incroyablement doux.

C’est mon premier livre d’Amy Harmon et j’ai tellement hâte de retrouver son écriture. On sent que l’auteur a peaufiné chaque étape de son livre. Elle était comme tout le monde témoin des attentats du 11 septembre 2001, mais aussi témoin de la guerre qui s’en ai suivi et des conséquences sur de nombreuses familles. Elle m’a fait pleurer, espérer en la bonté humaine etc… Elle peut, au final, vous faire sourire et vous sentir bien. Je sais désormais que si j’ai un coup de blues, je pourrais relire ce livre. Parce que, oui, pour la première fois, je sais que je pourrais relire ce livre des centaines de fois et je l’aimerais toujours autant, si ce n’est plus !

Comme vous vous en doutiez, il s’agit d’un énorme coup de cœur. Au même titre que « Nos Etoiles Contraires », je le placerais à la première place de mes romances préférées. J’ai reçu une claque phénoménale et je vous le recommande vivement. Si vous ne deviez acheter qu’un seul livre cette année, il faut que ce soit celui-ci. Croyez-moi, vous allez tomber amoureuse de ce livre et de ces leçons de vie remarquable.

Une romance phénoménale et bouleversante !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s