Coups de coeur, Lectures

Autre-Monde, tome 1 : L’alliance des trois de Maxime Chattam

couv39149296Auteur : Maxime Chattam
Sortie : 2012
Genres : Fantastique et Jeunesse
Edition : Le Livre de Poche
Pages : 451

« Personne ne l’a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment… Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre… à cet Autre-Monde. »

J’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune avec Eric de la chaîne EricThings. Ce livre nous donnait très envie à tous les deux, suite à l’interview de Nine. Je n’avais jamais lu de Maxime Chattam et j’ai eu ce livre par un proche. Cette saga a été très appréciée par de nombreux lectures. Allais-je rejoindre la majorité ? A vous de le découvrir.

J’ai décidé de tenter l’expérience du livre audio. Verdict : j’ai adoré ce format.

Mike est un garçon de 14 ans (?) qui ressemble un peu à tous les autres gamins que nous connaissons : avec quelques amis, fan de jeux vidéos et de fantasy (avec des jolis clins d’oeil à Tolkien). Ce garçon va subir la Grande Tempête qui va « détruire » le monde qu’il connaît. Fini les adultes, bonjour aux monstres ! Tobias, son meilleur ami, a été épargné par les éclairs et il décide ensemble de survivre à ce monde post-apocalyptique. Ils vont découvrir qu’ils ne sont pas les seuls survivants. Je ne vous en dirais pas plus.

Mike et Tobias sont adorables, je me suis énormément attachée à eux. Ils sont très courageux pour leur âge, j’ai aimé leur caractère.  L’univers que dépeint Maxime Chattam est sans faille. Chaque questionnement, l’auteur y répond dans les pages qui suivent. C’est top !

Les points forts de ce roman c’est bien sûr son univers. On le découvre très différent ce qu’on a pu découvrir. Un monde où seuls les enfants survivent, se regroupent pour reformer une civilisation. Ils ne connaissent rien à ce nouveau monde et doivent tout apprendre : Comment s’alimenter ? Comment se protéger ? Comment survivre ? Tout simplement. Les monstres présents sont vraiment effrayants, j’avais littéralement des frissons en les imaginant.

Le point faible : quelques longueurs. Passé la moitié du roman, le rythme se stagne sur l’Île et j’ai commencé à ralentir ma lecture. Mais le rythme revient assez vite. Ouf !

La plume de l’auteur est vraiment excellente. On sent qu’il a travaillé son univers de fond en comble pour que rien ne semble illogique. Je me souviens très clairement le début de la Grande Tempête où je sentais le froid et la neige sur moi. J’étais frigorifiée dans ma couette. Merci pour ça. Lorsque l’auteur a parlé de la coupure de courant, d’éclairs, d’orages… J’étais en hyper-ventilation. Je mourais de peur pour les personnages (j’ai une phobie de l’orage, c’est à noter !), je m’y voyais. Cela ne m’est jamais arrivé. Enfin, pas à ce point là. Maxime Chattam m’a emporté de force dans cet univers monstrueux auquel je ne souhaite jamais atterrir. Certains passages (notamment celui de la Grande Tempête), j’ai senti la coupure entre le monde actuel et cet Autre-Monde. Il fait évoluer ces personnages progressivement : cet Autre-Monde les fait mûrir de force et même eux, s’en rendent compte.

Cette saga m’a pris aux tripes et je vais la suivre ardemment. Je ne pensais pas aimé autant la plume de Maxime Chattam. Absolument tout est bon dans ce livre.

Un monstrueux coup de coeur !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s